Mes indispensables de l’hiver

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de mes indispensables de l’hiver. Et oui ! L’hiver s’installe petit à petit à Paris. Et puis nous approchons de Noël, l’une de mes périodes préférées.

Pour moi, l’hiver rime avec cocooning, j’aime bien passer mes soirées emmitouflée dans un plaid avec un thé ou une infusion et regarder des séries, films et en chouchoutant mon corps abimé par le froid et la sécheresse de l’hiver.

Côté beauté, en hiver j’aime beaucoup faire des masques, m’étaler de la crème, faire des gommages, ca fait du bien, c’est relaxant et ca permet de penser à autre chose lorsqu’on a passé une dure journée de cours et dans le froid. En général, je me fais une petite soirée cocooning au moins une ou deux fois par semaine, tout dépend du temps que j’ai. Je prends une douche bieeeeen longguuuue et je me fais des masques, gommages, je lave mes cheveux, etc. Et ensuite, je m’hydrate la peau.

Voici les produits que j’aime bien utiliser:

Capture d’écran 2014-11-26 à 14.22.37

Shampooing aux oeuf Dop

Après Shampoing pour cheveux châtains à bruns Le Petit Marseillais

Masque soin pour cheveux secs Le Petit Marseillais

Gel exfoliant matifiant Visibly Clear Neutrogena

Body Butter yourself Soap and Glory

Gommage corps Smoothie Breakfast Scrub Soap and Glory

Masque à l’argile rose Cattier

 

Côté mode, en hiver, j’aime bien porter des gros pulls, des gros manteaux qui tiennent bien chauds mais toujours avec une petite touche rock’n’roll, toujours du noir, du blanc, du gris, des couleurs neutres. Ma mère possède beaucoup de cardigans en laine qu’elle avait acheté lorsqu’elle était jeune avec de jolis boutons dorés. J’aime beaucoup lui piquer, une petite touche « bourgeoise » mélangée généralement avec une jupe ou un pantalon en cuir histoire de casser le côté « catho bourge du XVIème » haha.

Capture d’écran 2014-11-26 à 16.11.11

Toque en fausse fourrure Zara: 29,95€

Paire de gants zippé en cuir Mango: 29,99€

Bottes en cuir Zara: 89,95€

Cardigan torsadé Mango: 29,99€

Écharpe en cachemire mélangé Uniqlo: 29,90€

Côté déco, un seul objet est vraiment important pour moi en hiver, c’est un plaid. En effet, il ne fait pas très chaud chez moi et j’aime bien m’emmitoufler dans un plaid pour avoir bien bien chaud et ne pas attraper froid.

Capture d’écran 2014-11-26 à 16.33.55

Plaid à motif chevrons H&M Home: 29,99€

Plaid laine torsades Zara Home: 69,99€

Plaid fourrure effet aquatique Zara Home: 99,99€

Côté film et musique, ca ne change pas de d’habitude, j’aime toujours autant la musique des années 60-70 des yéyés au psychrock en passant par la folk et le rock. J’aime bien aussi écouter Etienne Daho en ce moment et son fameux album « la notte la notte » sorti en 1984, surtout « Week-end à Rome ». Cette chanson permet de m’évader un petit peu dans cette période pas forcément facile avec mon semestre de cours qui se termine (Beaucoup de dossiers et oraux), mes partiels qui approchent et mon boulot chez COS.

Pour les films, en ce moment j’aime bien regarder les films de la nouvelle vague comme Belle de Jour de Luis Buñuel, la Piscine de Jacques Deray. Pour continuer avec les films avec Romy Schneider, lorsqu’arrive l’hiver, c’est un rituel pour moi de regarder la série des film Sissi, je les regarde tous les ans pendant la période hivernale depuis que je suis toute petite, c’est mon petit péché mignon.

Belle de Jour

La Piscine

Sissi, la trilogie

Publicités

Saint Laurent – le film

Ce mercredi 24 septembre, je suis allée voir Saint Laurent de Bertrand Bonello avec Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Jérémy Renier et Aymeline Valade. J’ai eu la chance d’assister à une séance avec la présence de Bertrand Bonello et Gaspard Ulliel.

388785

J’attendais beaucoup de ce film là. En effet, j’avais déjà vu celui avec Pierre Niney mais j’avais été très déçue car je trouve que Jalil Lespert avait trop mis en avant la relation entre Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, on ne voyait pas assez la personnalité assez complexe du couturier.

Dans le film de Bonello qui n’est pas un film biographique mais une fiction inspirée de faits réels, celui-ci se déroule pendant une courte période, 1967-1976. Le réalisateur aborde six thèmes principaux: la folie, la mode, le style, l’amour, la fête et le défilé (Ballets russes en 1976).

Défilé Ballets Russes en 1976

On découvre un Yves Saint Laurent déjà grand couturier. Bertrand Bonello nous peint un portrait réaliste du styliste et nous dévoile un côté sombre que l’on ne connaissait pas forcément comme son addiction aux médicaments, sa solitude, sa folie à la fois créative et destructrice. Les personnages masculins de Yves Saint Laurent et Jacques de Bascher de Beaumarchais sont les plus mis en avant, Bertrand Bonello a cherché à montrer cette relation à la fois fusionnelle et destructrice pour Saint Laurent.

Jacques de Bascher de Beaumarchais (Louis Garrel) et Yves Saint Laurent (Gaspard Ulliel)

Gaspard Ulliel incarne extrêmement bien le couturier, il a dû étudier sa gestuelle et sa voix si particulières. Lors de l’entretien que nous avons eu avant la projection du film, il disait qu’au départ il avait eu beaucoup de mal à trouver la voix de Saint Laurent mais qu’à un moment donné, il a eu un déclic et celle-ci lui est venue toute seule. Dans ce film, l’acteur est méconnaissable mais ce rôle lui va si bien. Il disait aussi que selon lui, c’était la plus belle opportunité qu’il n’ait jamais eu dans sa carrière et que c’était probablement le plus grand rôle, le rôle de sa vie.

Bertrand Bonello nous peint une des périodes les plus libres, la liberté sexuelle, la libération de la femme et des moeurs. C’est la France de Brigitte Bardot, le temps du Palace et de chez Régine et la révolte de mai 68.

Loulou de la Falaise (Léa Seydoux) et Yves Saint Laurent (Gaspard Ulliel)

Enfin, Ce film n’ayant pas eu l’accord de Pierre Bergé pour avoir accès à toutes les archives, aux collections de Yves Saint Laurent, tout a dû être dessiné et créé, les costumes sont incroyables et très réalistes comme lors de la scène du défilé « Ballets Russes » en 1976.

Le film a été nominé pour représenter la France aux Oscars, espérons que cet incroyable film sera récompensé pour son travail.

A voir et revoir !