70’s revival

Aujourd’hui parlons mode, look et inspiration !

 Vous avez surement entendu parler du revival seventies qui arrivent pour le printemps. Toutes les marques s’inspirent de cette période mythique pour la mode, l’art, la musique et le cinéma. On voit donc alors renaître les pièces en daim, pantalons flare, sac à frange, blouse en dentelle et bien d’autres encore.

Cependant, il ne faut pas avoir un total look, on veut pas ressembler à une hippie se rendant au festival de Woodstock.

Vous trouverez tout d’abord deux petits looks que j’ai composé pour vous sur le site Mango:

Capture d’écran 2015-03-12 à 11.09.31

Top: 24,99€

Jean flare: 49,99€

Veste cascade: 119, 99€

Ceinture: 29,99€

Bottines: 119,99€

Sac à franges:119,99€

Capture d’écran 2015-03-12 à 11.04.57

T-shirt: 12,99€

Short: 29,99€

Pochette: 29,99€

Veste en daim: 49,99€

Bracelet: 9,99€

  Lire la suite

Publicités

La collection Psych rock de Saint Laurent

Ce jeudi 20 novembre, les photos de la nouvelle collection de Saint Laurent sont sorties sur Internet. Cette collection est baptisée « Psych rock » et représente bien l’esprit que le créateur Hedi Slimane a voulu donner à cette nouvelle ligne.

Dans cette collection, il y a tout ce que j’aime: du cuir, de la dentelle, du noir, du blanc, des bijoux imposants, des robes romantiques, des chapeaux, des franges, de la fourrure, du velours, bref tout ce qu’il faut pour un look bohème rock inspiré des années 70. En regardant la collection, je pense instinctivement à Marianne Faithfull, Pamela Courson (la compagne de Jim Morrison), à Janis Joplin, Grace Slick (Chanteuse de Jefferson Airplane), Joni Mitchell ou encore la chanteuse Melanie. Je vous laisse savourer ce petit moment de bonheur qui nous replonge dans les années où tout était permis.

Pour regarder cette petite série de photo, je vous ai mis une musique des Jefferson Airplane à écouter pour se replonger dans les années psychédéliques.

tumblr_ml0f48d3fa1qh5ybio1_500-vi

Pamela Courson

saint_laurent_psych_rock_collection_lr_02_913712963_north_545x

67dc466f63f8cdb9f861decf6f4bd5bc

Marianne Faithfull

saint_laurent_psych_rock_collection_lr_43_626986676_north_545x

mitchell01a

Joni Mitchell

saint_laurent_psych_rock_collection_lr_06_66533364_north_545x

janis-jopln-and-grace-slick

Grace Slick & Janis Joplin

saint_laurent_psych_rock_collection_lr_49_34609323_north_545x

saint_laurent_psych_rock_collection_lr_40_42341576_north_545x

tumblr_lnvbkkcYEx1qg13sko1_500_zps529b0894

Melanie

saint_laurent_psych_rock_collection_lr_50_198774100_north_545x saint_laurent_psych_rock_collection_lr_03_66425999_north_545x

PWF #2: Les tendances S/S 2015

Après une tendance très sixties pour l’hiver 2014 2015, les années 70 reviennent en force pour l’été. On s’inspire de Talitha Getty avec son style bohémien/ Gypsy chic, Bianca Jagger et ses costumes épurés chic Black and White, ou encore le style disco que l’on pouvait trouver dans les années 70 au studio 54. On porte donc des robes longues et fluides, des combinaisons pantalons, de la dentelle romantique comme Jane Birkin ou encore des robes en lurex effet  so shiny !

Gypset

Gypset est un mélange entre le style Gypsy/Bohémien et la jet-set. La femme la plus représentative de cette tendance est Talitha Getty, femme d’un riche philanthrope, John Paul Getty III. Elle fut une des égéries phares du Swinging London. Malheureusement destin tragique, elle mourut en 1971 d’une overdose (la même année que Jim Morrison, Jimi Jimi Hendrix et Janis Joplin !) Le vêtement le plus représentatif de cette tendance sont les longues robes qui couvrent tout le corps mais qui le dévoilent grâce à la transparence et la fluidité du tissu.

talitha1 emilio-pucci-printemps-ete-2015 photo-18-photos-du-defile-chloe-femme-printemps-ete-2015_5109112

Talitha Getty – Emilio Pucci –  Chloé

Dentelle romantique

Lorsque l’on me parle de dentelle romantique, je pense toujours directement à Jane Birkin, la fausse ingénue, muse de Gainsbourg. La dentelle évoque la légèreté, la transparence, la candeur et le désir car on dévoile quelques parties du corps sans en montrer la totalité. On en a vu défiler pour plusieurs maisons, notamment, Hermès, Louis Vuitton, Christian Dior ou Valentino.

cfb_157485 Le-defile-Louis-Vuitton-printemps-ete-2015_exact780x1040_p Capture d’écran 2014-10-08 à 14.14.21

Jane Birkin et Serge Gainsbourg – Louis Vuitton – Hermès

Studio 54

Lieu mythique des nuits new-yorkaises dans les années 70 !  Il est représentatif du milieu disco et underground des années 70-80, un peu dans le même esprit que le Palace à Paris. Un lieu de fête, décadense, drogues, liberté de tout. Il était quasiment impossible de rentrer dans cette boîte de nuit, il fallait avoir le style, paillettes, lurex, chaussures à plateforme, l’extravagance était de rigueur. A l’intérieur, on pouvait croiser Andy Warhol, Debbie Harry ou Jerry Hall au bras de Mick Jagger. Lors de la Fashion Week, on a pu voir le défilé Saint Laurent faire revivre cette ambiance si particulière grâce à la mise en scène faite de miroirs holographiques et de mannequins habillés aux couleurs de cette époque, du rouge, du dorée, du violet, du vert sapin. On a pu également voir au défilé Isabel Marant, une robe en lurex ou encore une jupe crayon dorée chez Jean-Paul Gaultier.

COUPLE-DISCO-DANCING-ON-ROLLER-SKATES-WEARING-TRENDY-CLOTHES-UNDER-A-MIRRORED-BALL  Le-defile-Louis-Vuitton-printemps-ete-2015_exact780x1040_p (1)

Studio 54 – Louis Vuitton

Capture d’écran 2014-10-08 à 14.40.21 2345899-defile-saint-laurent-printemps-ete-2015-jeunes-groupies-en-fleurs

Jean-Paul Gaultier – Saint Laurent

Black & White

Dans les années 70, la jeune femme qui incarnait le mieux le mélange black and white et mixant féminin/masculin avec élégance était Bianca Jagger,la première femme de notre rocker anglais préféré, Mick Jagger. Toujours vêtue de noir et blanc, toujours en élégance, Bianca Jagger inspire beaucoup les tendances printemps-été 2015. Minimaliste, le mélange black and white se porte cet été avec un pantalon patte d’éph  et une tunique pour rappeler la tendance seventies dominante. Pour donner un côté plus féminin et sexy à ce costume, il peut être porté avec seulement une veste et un pantalon accessoirisé d’un gros collier. On a pu le voir chez Céline, Giambattista Valli ou encore chez Lanvin qui fait renaître l’égérie seventies.

biancajagger giambattista-valli-printemps-ete-2015

Bianca Jagger – Giambattista Valli

Le-defile-Celine-printemps-ete-2015_exact780x1040_p photo-11-photos-du-defile-lanvin-femme-printemps-ete-2015_5099058

Céline – Lanvin

D’autres tendances: le kaki, le bleu marine, patchwork jean, les pois, …

On approuve totalement ces tendances !

A vous de piocher dans les tendances !  Constituez de beaux petits look printaniers !

Saint Laurent – le film

Ce mercredi 24 septembre, je suis allée voir Saint Laurent de Bertrand Bonello avec Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Jérémy Renier et Aymeline Valade. J’ai eu la chance d’assister à une séance avec la présence de Bertrand Bonello et Gaspard Ulliel.

388785

J’attendais beaucoup de ce film là. En effet, j’avais déjà vu celui avec Pierre Niney mais j’avais été très déçue car je trouve que Jalil Lespert avait trop mis en avant la relation entre Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, on ne voyait pas assez la personnalité assez complexe du couturier.

Dans le film de Bonello qui n’est pas un film biographique mais une fiction inspirée de faits réels, celui-ci se déroule pendant une courte période, 1967-1976. Le réalisateur aborde six thèmes principaux: la folie, la mode, le style, l’amour, la fête et le défilé (Ballets russes en 1976).

Défilé Ballets Russes en 1976

On découvre un Yves Saint Laurent déjà grand couturier. Bertrand Bonello nous peint un portrait réaliste du styliste et nous dévoile un côté sombre que l’on ne connaissait pas forcément comme son addiction aux médicaments, sa solitude, sa folie à la fois créative et destructrice. Les personnages masculins de Yves Saint Laurent et Jacques de Bascher de Beaumarchais sont les plus mis en avant, Bertrand Bonello a cherché à montrer cette relation à la fois fusionnelle et destructrice pour Saint Laurent.

Jacques de Bascher de Beaumarchais (Louis Garrel) et Yves Saint Laurent (Gaspard Ulliel)

Gaspard Ulliel incarne extrêmement bien le couturier, il a dû étudier sa gestuelle et sa voix si particulières. Lors de l’entretien que nous avons eu avant la projection du film, il disait qu’au départ il avait eu beaucoup de mal à trouver la voix de Saint Laurent mais qu’à un moment donné, il a eu un déclic et celle-ci lui est venue toute seule. Dans ce film, l’acteur est méconnaissable mais ce rôle lui va si bien. Il disait aussi que selon lui, c’était la plus belle opportunité qu’il n’ait jamais eu dans sa carrière et que c’était probablement le plus grand rôle, le rôle de sa vie.

Bertrand Bonello nous peint une des périodes les plus libres, la liberté sexuelle, la libération de la femme et des moeurs. C’est la France de Brigitte Bardot, le temps du Palace et de chez Régine et la révolte de mai 68.

Loulou de la Falaise (Léa Seydoux) et Yves Saint Laurent (Gaspard Ulliel)

Enfin, Ce film n’ayant pas eu l’accord de Pierre Bergé pour avoir accès à toutes les archives, aux collections de Yves Saint Laurent, tout a dû être dessiné et créé, les costumes sont incroyables et très réalistes comme lors de la scène du défilé « Ballets Russes » en 1976.

Le film a été nominé pour représenter la France aux Oscars, espérons que cet incroyable film sera récompensé pour son travail.

A voir et revoir !